Compléments alimentaires naturels

Qu’est-ce que sont les compléments alimentaires ?

«Les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses»

 

Qu’est-ce qu’un nutriment ?

Puisque nous parlons de nutriments, il est utile de préciser ce que recouvre ce mot pour mieux comprendre l’action des compléments alimentaires naturels. 

Les nutriments sont constitués par l’ensemble des composés organiques et minéraux nécessaires à la construction et au fonctionnement de l’organisme. Le processus d’assimilation des nutriments est la nutrition.

On distingue 2 catégories de nutriments : 

  • les nutriments énergétiques appelés, “macronutriments” ;

  • les nutriments non énergétiques ou “micronutriments”, présents à faible dose dans notre alimentation. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, mais il ne sait pas les fabriquer.

 

63 produits
par page
Résultats 1 - 12 sur 63.

Les nutriments sont constitués par l’ensemble des composés organiques et minéraux nécessaires à la construction et au fonctionnement de l’organisme. Le processus d’assimilation des nutriments est la nutrition.

On distingue 2 catégories de nutriments : 

  • les nutriments énergétiques appelés, “macronutriments” ;

  • les nutriments non énergétiques ou “micronutriments”, présents à faible dose dans notre alimentation. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, mais il ne sait pas les fabriquer.

Les nutriments énergétiques

Ce sont les éléments bâtisseurs de l’organisme :

 

  • les protéines qui participent à la construction des cellules de l’organisme ;

  • les lipides qui fournissent aux cellules l’énergie, mais aussi des acides gras essentiels (comme les oméga 3 et les oméga 6) et les vitamines liposolubles ;

  • les glucides simples ou complexes qui représentent la principale source d’énergie pour l’organisme ;

Les nutriments non énergétiques

Ce sont les régulateurs du métabolisme. On y trouve : 

  • les vitamines liposolubles (A, D, E, K)

  • les vitamines hydrosolubles comme les vitamines C, B1, B2, B3, B6, B9, B12 ;

  • les sels minéraux dits aussi macroéléments, nécessaires en grande quantité pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il s’agit du calcium, du phosphore, du potassium, du sodium, du magnésium qui sont normalement fournis en quantité suffisante à l’organisme avec une alimentation équilibrée ;

  • les oligoéléments nécessaires à l’organisme en plus petite quantité. Il s’agit du fer, du zinc, du sélénium, du chrome, etc.

  • les acides aminés essentiels qui composent nos protéines (nutriments) ;

  • les acides gras essentiels qui composent nos lipides (nutriments) ;

  • des polyphénols aux propriétés antioxydantes ;

  • les probiotiques et les prébiotiques, bactéries essentielles à l’équilibre de notre microbiote.

 

Pourquoi peut-on avoir besoin de compléments alimentaires ?

Dans l’idéal, une alimentation équilibrée devra satisfaire aux besoins de votre organisme, mais l’industrie agroalimentaire propose désormais des aliments qui ont perdu leurs qualités originelles : 

  • des produits raffinés appauvris en vitamines et en minéraux comme le pain blanc, le riz blanc, le sucre  ;

  • des fruits et légumes produits en agriculture intensive à renfort de pesticide cueillis à peine mûrs et pauvres en vitamines et oligoéléments ;

  • des plats préparés avec des conservateurs, des colorants, des conservateurs ;

  • des poissons riches en… métaux lourds ;

  • les médias et la publicité nous poussent à consommer de nombreux aliments qui peuvent augmenter les déficiences en certains micronutriments. Exemple : La consommation excessive de café accroît l’élimination du calcium et du magnésium et bloque l’assimilation des vitamines B. 

Cette alimentation moderne ne nous fournit plus les ressources essentielles et d’autres facteurs environnementaux viennent aggraver notre statut en micronutriments :

  • le stress ;

  • la pollution ;

  • la surconsommation de médicaments comme par exemple, l’aspirine qui entrave l’absorption de la vitamine C et augmente son excrétion urinaire.

Les compléments alimentaires utilisés en nutrithérapie ont pour objectif de restaurer les équilibres physiologiques de l’organisme en analysant et en corrigeant ces carences.

Les propriétés des différentes formules de compléments optimisés que nous avons élaborées sont détaillées dans chaque fiche descriptive de notre E-Shop. Toute notre gamme de compléments alimentaires est exempte de nanoparticules.

Comment intégrer les compléments alimentaires dans votre alimentation ?

Privilégiez les apports quotidiens en compléments alimentaires de base (magnésium, vitamine D, etc.) en étant vigilant sur les interactions.

Si votre professionnel de santé vous a recommandé un complément alimentaire spécifique (curcuma, co-enzyme Q10, etc.), c’est en général pour répondre à une situation donnée et pour un besoin ponctuel.

Cependant, pour profiter pleinement des effets de cette complémentation, il faut faire attention aux associations alimentaires qui seront tantôt favorables, tantôt inhibitrices.

Par exemple, certaines vitamines dites liposolubles sont mieux absorbées par l’organisme quand elles sont accompagnées de lipides. Vous profiterez donc mieux des bénéfices des vitamines A, D ou E en les ingérant au cours ou à la fin d’un repas comprenant des lipides.

Un autre exemple avec les compléments alimentaires contenant des minéraux ou des oligoéléments : il est préférable de les consommer à distance des aliments riches en fibre comme le pain complet qui peut inhiber l’absorption du zinc.

Si la vitamine C favorise l’absorption du fer, boire un thé vert bloquera par contre son assimilation.

Pour éviter les interactions, il est également déconseillé de prendre en même temps différents compléments alimentaires ou des médicaments sans l’avis d’un spécialiste.

Sous forme de cure dans certains cas

Certains compléments alimentaires ou des complexes spécifiques peuvent être pris sous forme de cure pour :

  • renforcer les défenses immunitaires au changement de saison ; 

  • limiter la chute des cheveux en automne ;

  • augmenter sa protection contre les UVB avec une cure d’antioxydants, etc.

Tout au long de l’année pour certains micronutriments mais selon vos besoins

Pour la vitamine D

En hiver, près de 80 % de la population n’atteint pas le seuil adéquat en vitamine D.

Pour le magnésium

Selon l’étude SUVIMAX, près de 1 homme sur 5 et près de 1 femme sur 4 ont des apports en magnésium inférieurs au ⅔ des apports nutritionnels conseillés. 

Ces carences sont d’autant plus difficiles à corriger que le magnésium contenu dans les aliments n’est assimilable par l’organisme qu’à la hauteur de 30 à 50 %.

ga('send', 'pageview')