Manque de Magnésium : Que Faire ?

Publié le : 13/10/2019 14:30:38
Catégories : Micronutrition Rss feed , Nutrition Rss feed , Santé & Bien-être Rss feed

Manque de magnésium et stress

Vous êtes déprimé, anxieux ? Ou bien vous êtes sujets à des crampes musculaires ? Peut-être souffrez-vous d'un manque de magnésium. Ce minéral est très important pour le fonctionnement de votre organisme, et des apports journaliers sont nécessaires. Afin de ne plus subir cette carence, nous vous indiquons dans cet article que faire en cas de manque de magnésium.

Quels sont les signes d'un manque de magnésium ?

Une carence en magnésium peut être à l'origine d'un certain nombre de symptômes. Les plus fréquents sont :

  • des crampes, dont des crampes nocturnes dans les mollets, des spasmes et des contractures musculaires ;
  • une fatigue intense, des vertiges ;
  • des fourmillements, notamment dans les extrémités ;
  • des tremblements ou fasciculations : lèvres, paupières, joues, etc. ;
  • troubles de l'humeur : anxiété, nervosité, stress, hyperémotivité, dépression, insomnies, etc.

Si vous ressentez plusieurs de ces symptômes, vous pouvez souffrir d'un manque de magnésium.

Quelles sont les conséquences d'une telle carence sur votre organisme ?

Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de votre organisme. En effet, il participe à plus de 300 réactions enzymatiques. C'est également le 4e minéral le plus abondant dans votre corps. Il est utile entre autres (1) :

  • à la synthèse de l'ADN ;
  • au métabolisme énergétique (synthèse de l'ATP) ;
  • à la pression artérielle ;
  • à la contraction des muscles, dont le cœur ;
  • à la production de l'insuline ;
  • à la densité minérale des dents et des os.

Un manque de magnésium va perturber les processus biochimiques auxquels il participe. Certaines maladies peuvent alors apparaître. Ce sont autant de signes que votre corps a besoin d'un apport supplémentaire en magnésium. En cas de fortes carences, des troubles importants peuvent apparaître :

  • palpitations, troubles du rythme cardiaque et hypertension ;
  • dépression et hypersensibilité ;
  • crises de tétanie ;
  • troubles digestifs liés à un mauvais péristaltisme intestinal : douleurs spasmodiques, constipation, etc. (3) ;
  • ostéoporose et déminéralisation osseuse (2) ;
  • insulino-résistance ;
  • migraines (4).

Comment savoir si vous manquez de magnésium ?

Afin d'avoir un diagnostic précis d'un manque de magnésium, consultez votre médecin traitant. Il vous prescrira une analyse de sang afin d'identifier cette carence. Ce minéral se situe principalement dans vos cellules, et seul 1 % circule dans votre sang. C'est pourquoi la prise de sang est un indicateur, mais n'écarte pas tout de même une insuffisance. Une magnésie faible, détectée lors d'un prélèvement sanguin, confirme le déficit en magnésium. Les légères carences peuvent être difficiles à détecter, et le fait que votre analyse sanguine soit normale ne signifie pas que vous n'êtes pas carencé. Les petits signes annonciateurs sont à prendre en compte : crampes, tremblements, fatigue, etc.

Que faire face à un manque de magnésium ?

Si vous manquez de magnésium, 2 solutions complémentaires s'offrent à vous : augmenter votre apport grâce à des aliments riches en magnésium, et prendre un complément alimentaire.

Où trouver du magnésium dans l'alimentation ?

Vous souffrez d'un manque de magnésium et vous vous demandez quoi manger ? Afin de combler vos besoins en magnésium, le premier réflexe est de chercher au niveau de votre alimentation. Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, on trouve facilement des sources de magnésium. Seulement, dans notre alimentation moderne où l'on consomme beaucoup de produits raffinés, le taux de magnésium, et de vitamines et minéraux en général, est beaucoup plus faible. Le magnésium est présent dans un certain nombre d'aliments. Vous pouvez varier les sources alimentaires :

  • le cacao (privilégiez du chocolat noir pauvre en sucre) ;
  • les céréales complètes ;
  • les légumes secs et légumineuses : lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots, etc.
  • les fruits de mer et les fruits à coques ;
  • les oléagineux : noix, amandes, etc.
  • certains fruits et légumes frais, dont les légumes verts.

Vous pouvez aussi noter que certaines eaux minérales sont riches en magnésium.

Aliments et manque de mangésium

Comment choisir un complément nutritionnel adapté ?

Un rééquilibrage alimentaire est un bon début, mais ne suffit pas forcément à combler un manque de magnésium. Nous vous recommandons un supplément en magnésium, notamment en cas de forte carence. Notre Magnévits Plus Leppin est un complément alimentaire qui va compléter une alimentation saine. En effet, seuls 50 % du magnésium consommé est absorbé par votre organisme. Notre magnésium est hautement absorbable afin de combler vos besoins, grâce à l'ajout de vitamines du groupe B et de la taurine. Il est conseillé de prendre 2 comprimés par jour lors des repas. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vos besoins en magnésium sont supérieurs à ceux indiqués. Consultez un thérapeute afin de vous conseiller au mieux avant de prendre un complément nutritionnel.

Magnésium et stress (5) (6)

Si vous êtes stressés, angoissés, ou si vous traversez une période de déprime, il peut être intéressant d'opter pour un complément nutritionnel riche en magnésium. En effet, le stress accentue l'élimination du magnésium dans vos urines. Votre corps a alors besoin d'un apport supplémentaire. Le magnésium peut également être efficace en complément des antidépresseurs, en cas de forte dépression. Pour en savoir plus sur les façons naturelles de combattre la dépression, consultez notre article Comment lutter contre la dépression naturellement ?

Quelle quantité de magnésium consommer par jour ?

Les apports journaliers recommandés en magnésium varient en fonction de l'âge, du poids et des activités sportives. On conseille en général 6 mg de magnésium par kg chaque jour selon ANSE, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Le magnésium est important dès la naissance. L'allaitement permet un apport adéquat en magnésium à votre bébé. C'est pour cette raison que l'on conseille tout particulièrement aux femmes enceintes et allaitantes une supplémentation en magnésium. Les doses journalières conseillées ne sont pas à dépasser. Le risque de surdosage du magnésium est très faible, mais il peut avoir des conséquences si vous êtes atteints d'insuffisance rénale. Dans ce cas, les reins ne sont plus capables d'éliminer l'excès de magnésium. Maintenant que vous savez tout sur le manque de magnésium, vous n'avez plus qu'à adapter votre alimentation, et prendre un complément alimentaire si nécessaire, notamment en cas de fatigue, stress ou anxiété.

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29036357

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19968914

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23719551

(4) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4393401/

(5) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28445426

(6) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27910808

https://www.em-consulte.com/article/10530/metabolisme-du-magnesium-et-son-role-en-pathologie

Êtes-vous carencé en magnésium ?

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

ga('send', 'pageview')